Finition des bouchons

Cette dernière étape est la personnalisation du bouchon.
C’est à cette occasion que le bouchon va obtenir son aspect final : le lavage, le marquage des bouchons, le traitement de surface adapté au type de bouchon.
Les dernières étapes de finition sont réalisées en France sur nos différents sites avec toute l’attention et la rigueur nécessaires.
Nous y apportons la même exigence que nos clients apportent à leurs produits.

Finition

Le lavage

Après la rectification des bouchons, on procède à leur lavage, en utilisant généralement de l’eau oxygénée ou de l’acide peracétique. Ce bain sert à nettoyer et à désinfecter les bouchons.
Après le lavage/désinfection, le taux d’humidité est stabilisé, ce qui optimise la performance du bouchon en tant que système de bouchage et, en même temps, réduit toute contamination microbiologique.

Amorim, Finition des bouchons, le lavage

Le tri

Cette opération permet de séparer les bouchons finis par classes; la détermination de chaque classe est faite par contrôle automatique de la surface des bouchons.
Cette opération consiste à classer les bouchons en différentes catégories par classes visuelles différenciées.
Elle est effectuée par des opératrices ou avec l’aide de machines de tri optique.
Durant cette classification visuelle, en plus de définir la qualité du bouchon, on élimine également tous les bouchons qui présentent des défauts.

Amorim, Finition des bouchons, le lavage, le tri

Le colmatage

Les bouchons peuvent éventuellement être soumis à une opération de colmatage. Le colmatage sert à améliorer l’aspect visuel de certains bouchons naturels qui présentent beaucoup de lenticelles.
Cette opération consiste à obturer les pores sur la surface des bouchons (lenticelles) avec un mélange de poussière de liège résultant de la rectification des bouchons naturels et de colle.
Chez Amorim, ce colmatage des bouchons naturels est réalisé en base aqueuse afin d’obtenir un produit plus performant (meilleure qualité de bouchage) et plus environnemental. 

La personnalisation des bouchons

Le marquage

Conformément aux indications du client quant au type de marque à appliquer, on procède ensuite au marquage personnalisé des bouchons qui peut être fait par impression à l’encre ou par marquage au feu.
Le choix du marquage est fait par le client en fonction de sa préférence.

- Marquage à l’encre : utilisation d’encres exclusivement alimentaires

Amorim, Finition des bouchons, le marquage à l'encre

- Marquage au feu : la plupart du temps utilisé sur des bouchons Naturels

Amorim, Finition des bouchons, le marquage au feu

Le traitement de surface final

Après le marquage, l’opération suivante est le traitement de surface du bouchon.
Il est effectué avec un revêtement à base de paraffine et/ou silicone.
Ce revêtement qui est totalement alimentaire permet de faciliter aussi bien l’introduction du bouchon dans le col de la bouteille que son extraction au moment du débouchage par le consommateur final.
Le conditionnement et le transport
Dans une dernière étape, les bouchons sont conditionnés et acheminés jusqu’au client final : cave, négociant, coopérative, … etc